Avion
Camion
TGV
Autoroute
Rails
Rond Point
Train
Tramway
Automobile
Avion Camion TGV Autoroute Rails Rond Point Train Tramway Automobile
12/10/2018

Blois Agglopolys lance des tests de bus à motorisations alternatives sur son réseau de transports en commun Azalys.

08/10/2018

Tours Métropole Val de Loire et le Syndicat Mixte de l’Agglomération Tourangelle (SMAT), avec la participation de la Région Centre-Val de Loire, lancent en 2019 une grande Enquête Mobilités Certifiée Cerema (EMC²) sur le département d’Indre-et-Loire afin de connaître les grandes tendances de mobilités des habitants.

 Plus d'actualités

Formation « Un plan de mobilité pour mon entreprise », jour 2

Mardi 20 novembre - Tours
Par : ADEME Centre-Val de Loire

Polis Conference 2018

Du 22 au 23 novembre - Manchester
Par : POLIC cities and regions for transport innovation
 Tout l'agenda

Sécurité routière

Un retour à la hausse de la mortalité sur les routes régionales en 2017…


Le bilan régional de l’année 2017, en comparaison avec celui de l’année précédente sur la même période, présente une augmentation en nombre de vies perdues (+24 tués soit +14,4 %) et interrompt la baisse enregistrée depuis l’année 2011.


192 personnes ont ainsi perdu la vie sur les routes en région Centre-Val de Loire, dans 2 270 accidents corporels qui ont entraînés 2 792 blessés, dont 1 181 hospitalisés. Les mois de mars, juin et décembre 2017 enregistrent plus du tiers des personnes qui ont perdu la vie (34%). Les accidents corporels sont en augmentation (+27%), ainsi que les blessés dont +9% pour les blessés hospitalisés.
De plus, l’indicateur régional de gravité est en baisse, et passe à 8,4 contre 9,6 en 2016. Néanmoins, il reste bien sur, au dessus de l’indicateur moyen national (5,9) à la baisse (6,2 en 2016).


A contrario, l’évolution nationale du cumul du nombre de tués présente une légère baisse (-21 tués soit -0,6%). En comparaison, l’ensemble du territoire métropolitain voit ces indicateurs augmenter d’une manière plus pondérée (respectivement : +2,4% pour les accidents corporels et +2% pour les blessés dont +1,8% pour les blessés hospitalisés).


Quatre départements participent à cette hausse locale du cumul de tués : les départements du Cher (+11 tués), d’Eure-et-Loir (+17 tués ; malgré deux mois consécutifs sans aucun tués, le département conserve le plus fort cumul de tués), le Loir-et-Cher (+3 tués) et, dans une moindre mesure, le département de l’Indre (+1). À l inverse, les départements de l’Indre-et-Loire (-2 tués) et du Loiret (-6 tués) malgré une très forte mortalité en décembre (dont deux accidents mortels ayant fait chacun deux tués), maintiennent une baisse de leur cumul de tués.


(Source : observatoire régional de la sécurité routière, données provisoires)


Pour plus de renseignements :

  • le site de l’observatoire régional de la sécurité routière (DREAL Centre-Val de Loire) → Lien ;
  • les chiffres clés de la sécurité routière en 2016 → Lien.