Avion
Camion
TGV
Autoroute
Rails
Rond Point
Train
Tramway
Automobile
Avion Camion TGV Autoroute Rails Rond Point Train Tramway Automobile
30/06/2020

Au terme de 9 mois de travaux, les membres de la Convention citoyenne pour le climat ont rendu leurs propositions le 21 juin 2020. Après arbitrage, le Président de la République en a retenu 146.

29/05/2020

Le Président de la République a annoncé, le 26 mai, un plan de soutien à la filière automobile doté de 8 milliards d’euros. Dans le contexte post-crise, il s’agit pour la France de « recouvrer [sa] souveraineté industrielle automobile ».

15/05/2020

La Fabrique numérique (service des ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales) met en ligne en mai 2020 une nouvelle version de la plateforme aides-territoires.

 Plus d'actualités

Les assises nationales de la mobilité

Les assises de la mobilité ont été lancées à Paris le 19 septembre 2017 avec l’objectif d’identifier les besoins prioritaires des citoyens et les principaux enjeux en matière de mobilité.


Le 1er juillet 2017 à Rennes, le Président de la République a annoncé sa volonté de renouveler la politique publique des mobilités, afin de mieux répondre aux besoins des territoires et des populations, de tirer le meilleur parti de toutes les offres émergentes, de résoudre les problèmes de financement et d’accélérer la transition écologique dans le secteur.


Pour construire cette nouvelle politique, une grande concertation est organisée au 2e semestre 2017 : les Assises de la mobilité. Celles-ci permettront de préparer les grands choix en matière de politique des mobilités qui seront traduits dans une loi d’orientation des Mobilités présentée au Parlement début 2018


.


Les Assises sont construites pour associer largement les territoires et recueillir un maximum de contributions. À travers des thèmes de réflexion ciblés, elles devront permettre de construire les nouvelles politiques publiques qui dessineront les mobilités en France en 2030 pour qu’elles soient :

  1. plus soutenables pour équilibrer les modèles économiques et dégager des ressources financières à la hauteur des besoins ;
  2. plus intermodales pour mieux articuler toutes les offres, les rendre plus attractives, et offrir une vraie alternative à la possession d’un véhicule individuel ;
  3. plus propres pour réduire l’empreinte environnementale de nos déplacements ;
  4. plus connectées pour accélérer la révolution numérique dans les transports et anticiper les mutations de la mobilité ;
  5. plus solidaires pour réduire les fractures territoriales et l’assignation à résidence, et faire de la mobilité physique un moteur de la mobilité sociale ;
  6. plus sûres pour réduire les accidents et les risques liés aux mobilités.


Des groupes de travail sur chacun de ces six thèmes seront chargés de rendre à la fin des Assises des recommandations. Une commission spécifique de la Conférence nationale de la transition écologique (CNTE) est chargée de produire un rapport d’ensemble, au vu des éléments rassemblés dans les groupes de travail. Cette commission spécifique sera constituée de membres issus des cinq collèges : administration, collectivités, organisations professionnelles, organisations syndicales, ONG.


Pour ne pas réserver ces débats aux experts, élus et administrations, une consultation est ouverte sur une plateforme internet, ouverte à toutes les contributions, avis et votes, individuels, collectifs ou institutionnels. Des ressources et actualités seront également disponibles.


Trois séries d’ateliers compléteront cette consultation pour approfondir des dimensions spécifiques de la réflexion :

  • des Ateliers des territoires dans chaque région pour mieux connaître les besoins de mobilité de la population ;
  • des Ateliers de l’innovation pour mieux accompagner l’innovation dans le domaine des mobilités ;
  • des Ateliers des infrastructures pour préparer la future loi de programmation et de financement des infrastructures.


Pour en savoir plus : site du ministère de la transition écologique et solidaire.


(Article rédigé par : DREAL Centre-Val de Loire)