Avion
Camion
TGV
Autoroute
Rails
Rond Point
Train
Tramway
Automobile
Avion Camion TGV Autoroute Rails Rond Point Train Tramway Automobile
11/01/2019

Dans le cadre d’une convention de partenariat signée avec la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR), Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels (E&I), filiale du groupe Arkéa, mobilise une enveloppe de 50 M€ de prêts à taux bonifiés pour financer les investissements responsables des entreprises adhérentes à la FNTR, principalement l’acquisition de véhicules plus propres.

21/12/2018

Lors du 27e Palmarès des Mobilités, Ville, Rail et Transports, le 4 décembre dernier à Paris, Tours Métropole Val de Loire a reçu le « Pass d’Argent » pour la qualité de son réseau de transports publics.

14/12/2018

En recevant le label « Ville prudente » de la part de la Prévention Routière et de ses partenaires, Châteauroux se voit récompensée de ses efforts en matière de sécurité routière.

 Plus d'actualités

Journée technique sur l’électro-mobilité à Blois

Le 12 octobre 2018, le CEREMA de Blois a organisé une journée technique consacrée à la mobilité électrique. Les nombreux acteurs de la mobilité qui ont participé à cette journée ont pu échanger sur les enjeux, les expérimentations et les bonnes pratiques relatives au développement et à l’utilisation du véhicule électrique.


Malgré les progrès continus observés dans l’efficacité énergétique des motorisations, les émissions de GES(?) des transports sont en hausse depuis 2014, en lien avec l’accroissement du nombre de déplacements, l’augmentation de la population, la croissance économique et celle de l’offre de service de transport. Cette évolution n’est pas cohérente avec les objectifs que la France s’est déjà fixés dans le cadre de la stratégie nationale bas-carbone et dans ses engagements internationaux. C’est la raison pour laquelle, depuis quelques années, une véritable stratégie de développement de la mobilité électrique a été élaborée par les pouvoirs publics pour tenir ces objectifs de forte baisse des émissions de GES et de polluants atmosphériques locaux.


D’une manière générale, pour limiter les pollutions et les émissions de gaz à effet de serre, il est nécessaire de repenser les pratiques de déplacements et de s’adapter à des modes de transport plus vertueux. L’objectif est en effet de favoriser une mobilité plus respectueuse de l’environnement et du cadre de vie : marche, vélo, transports en commun, covoiturage(?), autopartage(?), optimisation des déplacements, etc. Avec plus de 140 000 véhicules électriques immatriculés en France depuis 2010, ils apparaissent comme une des solutions de l’éco-mobilité.


Si le déploiement du véhicule électrique (et de l’hybride rechargeable) semble être une réponse partielle aux enjeux environnementaux, il reste conditionné à une meilleure connaissance des usages et des implantations des points de charge privés et publics, à un maillage cohérent avec les différentes pratiques de déplacements, à une harmonisation des modalités de paiement et des tarifs, à une meilleure information sur les performances des recharges.


Pour plus d’information sur le déroulé de cette journée, vous pouvez consulter la communication sur le site du CEREMA : Lien.


(Article rédigé le 13 décembre 2018 par DREAL Centre-Val de Loire)